Femmes enceintes : comment prendre soin de vos dents pendant la grossesse

Femmes enceintes : comment prendre soin de vos dents pendant la grossesse

Femmes enceintes : comment prendre soin de vos dents pendant la grossesse






La santé buccodentaire est mise à rude épreuve pendant la grossesse. Modifications du comportement alimentaire et bouleversements hormonaux rendent les femmes enceintes particulièrement sujettes aux infections parodontales.





 
Conseils pour aborder sereinement cette étape essentielle.





blank




La grossesse entraîne des changements hormonaux qui favorisent l’apparition d’infections buccales pouvant être lourdes de conséquences pour la bonne santé du fœtus et sa mère. Pour éviter ces complications, il est important pour les femmes enceintes de conserver une hygiène dentaire irréprochable, faite d’au moins deux brossages quotidiens. Pour plus de sécurité, des rendez-vous chez le dentiste à intervalles réguliers permettront d’endiguer tous problèmes buccaux avant qu’ils ne se mettent à constituer une vraie menace.
 





Plusieurs visites de contrôle pendant la durée de la grossesse





 
En premier lieu, une visite au cabinet dentaire lors des premières semaines de grossesse permettra de dresser l’état des lieux de la bouche de la femme enceinte. Et rendra plus aisée la détection d’anomalies lors des visites qui suivront. Autre étape charnière, la fin du deuxième trimestre. C’est le moment parfait pour réaliser un check-up dentaire, accompagné si nécessaire d’un détartrage.





De manière générale, les soins dentaires non essentiels peuvent être remis à l’après-accouchement. Toutefois, l‘opération reste quelquefois nécessaire. Notamment lorsqu’il faut extraire des dents de sagesse qui poussent mal. Ou lorsqu’une carie s’est installée et qu’il faut dévitaliser.
Dans ces situations, le chirurgien-dentiste adaptera son action de manière à ce que la procédure de soin soit le plus sûr pour la mère et son enfant à naître.
 





Tartre et bactéries : pendant la grossesse





 
Les infections bucco-dentaires sont la plupart du temps, causées par des bactéries. Celles-ci se servent des sucres contenus dans les résidus d’aliments consommés pour augmenter l’acidité buccale et se multiplier, formant la plaque dentaire. Avec le temps, cet agrégat durcit et se minéralise, devenant le tartre. Inesthétique, cette couche bactérienne va repousser et faire rétrécir les gencives. Laissées apparentes, les racines dentaires seront alors très exposées aux infections.
 





Les femmes enceintes développent plus facilement des caries





 
Près de la moitié des Françaises présenteraient au moins une carie non traitée à l’issue de leur grossesse, selon une étude de l’INSERM réalisée entre 2003 et 2006.





Une propension considérable due selon les chercheurs au fait que les habitudes alimentaires des femmes enceintes soient bouleversées pendant la grossesse. En effet, celles-ci sont souvent sujettes à des épisodes de faim intense les poussant à manger plus que de coutume. Or, plus on mange et plus les résidus alimentaires s’accumulent dans la bouche. S’ils ne sont pas évacués, ils viendront à leur tour nourrir la plaque dentaire. Ce qui affaiblira l’émail (la couche protectrice de la dent) et permettra aux bactéries de se rependre dans la dentine





sensible de la dent, parcourue de nerfs et capillaires), provoquant l’apparition de taches noires sur les dents, les fameuses caries.





De plus, la progestérone (hormone sécrétée par les ovaires à partir de la deuxième semaine de grossesse ayant entre autres des effets sur le tonus musculaire), favorisera les reflux gastriques en maintenant entrouvert le sphincter œsophagien. Augmentant d’autant l’acidité du climat buccal et donc les risques de caries.
 





Grossesse : attention aux gingivites





 
Les gencives des femmes enceintes sont particulièrement exposées aux inflammations (gingivites). À tel point qu’elles seraient 40 % à contracter cette affection au cours des 9 mois qui précèdent l’accouchement.





Considérée comme bénigne chez les personnes en bonne condition physique, la gingivite peut prendre des proportions considérables chez les femmes enceintes lorsqu’elle n’est pas traitée. Et risque dans le pire des cas de troubler le développement du fœtus. En effet, de récentes études pointent les liens de causalité entre gingivite et accouchement prématuré. L’explication avancée est simple : les bactéries responsables de l’inflammation des gencives déclencheraient l’accouchement prématurément. En atteignant le placenta après avoir voyagé à travers le système circulatoire à partir des capillaires gingivaux.





Des inspections visuelles régulières, au moment du brossage, permettront de déceler les symptômes d’une gingivite dès leur apparition. En cas de gencives rouges et gonflées ou promptes à saigner, il est important de prendre rendez-vous chez le dentiste pour traiter cette pathologie avant qu’elle évolue et mette en danger la bonne tenue de votre sourire.
 





« Un enfant, une dent », un adage pas toujours vrai





 
« Un enfant, une dent ». En voilà un proverbe ancien. À tel point qu’il remonte à un temps où la compréhension des causes de la chute des dents était encore méconnue. La grossesse ne provoque pas la chute des dents. S’il arrive que le fœtus puise du calcium dans l’organisme de sa mère lorsque l’alimentation de celle-ci n’est pas assez riche, le calcium n’est pas prélevé dans la dentition, mais sur l’ossature squelettique.





Les vrais responsables de la chute des dents pendant la grossesse sont à chercher, là encore, du côté des affections buccales non traitées. En effet, lorsqu’elles ne sont pas prises en charge, les gingivites se propagent plus ou moins rapidement au parodonte, le tissu dans lequel viennent s’ancrer les racines des dents. On parle de maladie parodontale, ou parodontite. À terme, les dents reposant sur des gencives infectées





Elles ne sont plus fixées et il suffit parfois d’un coup de langue pour qu’elles se déchaussent.





En cas de saignement prolongé des gencives, de suppuration ou de dents qui paraissent soudainement plus longues, il est impératif de consulter un dentiste au plus vite en précisant votre temps de grossesse.


fr_FRFrench
fr_FRFrench
Open chat